GetInline-3

Contre la Manif pour tous, Act Up voit rouge

Du faux sang, des affiches « Shame » et « Homophobe ». Dimanche, les membres d’Act Up-Paris ont mené une action coup de poing devant le siège de la très pieuse Fondation Jérôme-Lejeune. Cette association effectue des recherches sur la trisomie 21, et mène aussi des campagnes anti-avortement. Ludovine de la Rochère, qui a remplacé Frigide Barjot à la tête de la Manif pour tous, y dirige la communication depuis 2010.

 
Act Up explique avoir agi pour dénoncer l’action menée en mai par quelques militants de la Manif pour tous devant l’ambassade de Russie. « SOS, Russie, la démocratie française est en danger », pouvait-on lire sur une banderole. « Nous avons déversé du faux sang devant la Fondation Jérôme Lejeune pour symboliser le sang des LGBT qui coule en Russie. Là-bas, des gens meurent à cause de l’homophobie d’Etat. Ce n’est pas encore le cas en France, mais ça viendra si on ne fait rien pour s’opposer au discours véhiculé par la Manif pour tous », explique Aurélien Selle, chargé de communication d’Act Up.

Le militant de l’association de lutte contre le sida poursuit : “il ne s’agissait pas d’une attaque personnelle contre Ludovine de la Rochère. Nous avons visé le bâtiment de la Fondation en raison du soutien officiel apporté par son président, Jean-Marie Le Mené, à la Manif pour tous. On s’en prend à la légitimation de la parole homophobe décomplexée, pas aux individus ».

De son côté, Ludovine de la Rochère s’agace de la « confusion » faite entre son « activité professionnelle » et son « engagement personnel ». Interrogée par Libération, elle parle d’un « amalgame inacceptable. Ni moi ni la Manif pour tous n’avons jamais tenu de propos homophobes », et affirme être seulement « opposée aux revendications du lobby LGBT ».

Dans un communiqué publié lundi matin, la Manif pour tous a annoncé son intention de porter plainte « pour injures publiques » et déploré « des faits particulièrement scandaleux » perpétrés « par les extrémistes d’Act Up ». « La Manif pour tous attend des condamnations très fermes des pouvoirs » et assure par ailleurs « n’avoir jamais organisé de manifestation devant l’ambassade de Russie ».

Jean-Marie Le Mené a quant à lui déposé plainte pour « dégradation de matériel ». Dans un communiqué, le président de la Fondation Jérôme-Lejeune fait part de « sa totale solidarité avec sa salariée Ludovine de la Rochère par ailleurs présidente de la Manif pour tous ». Il dénonce la « violence gratuite » et le « terrorisme » d’Act Up.

Le Plus du Nouvel Obs précise qu’Act Up risque une amende de 12 000 euros si la Manif pour tous joint l’action à la parole. Toutefois, l’amende pourrait être symbolique, sans compter les dommages et intérêts éventuels sollicités par la partie civile.

Marie

Crédit Photo Act Up.

Be Sociable, Share!

One Comment

  1. Modern Eyes says:

    Act up ou la sempiternelle et très web “dérive de la dystopie transnationale sans précédent”. Merci l’état français …

Leave a Comment

*