femme larmes verre

L’homosexualité vue par Jerecuperemonex.com : Florilège de bêtise crasse

On le sait, le business du “coaching amoureux” est devenu une source de revenu très lucrative pour une armée de spécialistes ES rupture, sexothérapeutes, love coaches et autres charlatans professionnels du développement personnel.

A Barbi(e)turix, on est plutôt du genre à noyer nos dramas dans des barils de mojitos qu’à aller chercher des conseils sur internet. Mais il semble qu’une foule de petits coeurs éplorés, confrontés au néant d’une relation tout juste consumée, n’hésite pas à aller trouver sur le net la réponse à leurs questions. Et plus particulièrement à celle qui surgit dans ce sursaut immédiat d’espoir chimérique succédant chaque chagrin d’amour : “Comment vais-je le/la récupérer ?”.

Business du desespoir

Pour tout ceux qui pensent qu’il existe une formule, un programme en 7 étapes, une méthode infaillible pour survivre à la rupture amoureuse (sic), le site www.jerecuperemonex.com propose des consultations par téléphone (avec 92% de taux de satisfaction, attention c’est du sérieux), des articles de fonds (“le silence Radio de A à Z : le comprendre et l’appliquer pour récupérer son ex”) et un espace forum pour déverser des flots de larmes virtuelles.

Jusqu’à là, rien de nouveau. Tirer profit du malheur d’amoureux éconduits en leur promettant une vie meilleure (si vous prenez la formule premium uniquement) c’est le lot du business de l’épanouissement personnel. Révoltant certes, mais banal.

Toujours est-il que Jerecuperemonex.com, soucieux d’apporter à ses lecteurs et lectrices de précieux conseils, s’est lancé dans une exploration des différents “types de rupture”.

Dans cette logique, un article sobrement intitulé : ” Au secours, mon ex me quitte parce qu’il/elle est devenu(e) gay!” nous offre un florilège de clichés rétrogrades sur les homosexuels, ces gens pas si “normaux”, tout en psalmodiant des conseils psychologisants sentant tellement le renfermé qu’on ne prendre pas la peine d’en démontrer la bêtise.

Y’a de l’orage dans l’air

L’article commence par un constat dramatique : “Vous croyiez vivre le parfait amour avec votre ex, vous formiez un couple modèle pour tout votre entourage, vous aviez une vie de famille idéale. Et d’un coup, la foudre tombe : votre ex vous annonce qu’il/elle vous quitte pour quelqu’un de son sexe

LA FOUDRE TOMBE !! LA COLÈRE DE DIEU S’ABAT SUR LA FRANCE ! Votre petit-copain est homo. Autrement dit, vous pensiez avoir une jolie famille bleu-rose bien sous tout rapport, pouvoir aller bouffer le rôti dominical tranquillou avec votre Jules, faire des petits “boutchous” et partir tous en vacances à Frejus l’été dans un mobil-home et NON ! Non, Jules préfères sucer des queues que faire sa vie avec vous. Mais jerecuperemonex.com n’a pas dit son dernier mot !

L’introduction donne le ton : même si votre Jules “ne jure que par l’homosexualité” il se peut que tout ne soit pas perdu ! Arrêtons-nous un moment sur la formulation quelque peu hasardeuse de cette sentence. “Ne jure que“. Alors, je ne sais pas vous, mais je ne jure que par la salade de fruit en ce moment. Quand il fait froid, je ne jure que par les chaussettes en pilou. Mais non, je ne jure pas que par l’homosexualité. L’homosexualité est un orientation sexuelle, pas une tendance de saison.

S’en suit un paragraphe déculpabilisant censé aider la lectrice à mieux comprendre la situation. Jerecuperemonex.com se met à la place de la pauvre larguée et compatit à son malheur : ”qui l’aurait dit ? Un garçon qui semblait si normal”, “J’ai toujours dit qu’il y avait quelque chose de bizarre chez cette fille. Maintenant on sait ce que c’était”. Bizarre ? Pas si normal ? C’est-à-dire ? L’hétéro bafouée présentée comme la personne “saine” outragée par un homosexuel nécessairement déviant, étrange et surtout… anormal. Mais, mais, mais ? De quand date l’article ? 2013 ? Ah tiens, j’aurais dit 1951 comme ça.

 L’homosexualité ? Une passade voyons.

L’article poursuit avec un 1er cas de figure : “votre ex a eu un doute sur son hétérosexualité”. Ah ouf ! L’honneur est sauf ! Jerecuperemonex.com nous explique tout : “ce doute est la conséquence d’une rencontre : à sa grande surprise, votre ex s’est senti(e) attiré(e) par une personne de son sexe et a commencé à se poser des questions.” En gros, l’ex a forcement rencontré quelqu’un de pas normal qui l’a fait dévié de la trajectoire normale de tout individu normalement constitué.

S’en suit alors une avalanche de clichés sur la bisexualité, considérée comme la solution “la moins pire”, pour parler le verbiage inconsistant de nos deux Coachs en développement personnel Anahí Castro et Nerey Camille, qui vous enjoignent à vous remettre avec votre ex si toutefois vous parvenez à “apaiser vos craintes d’une éventuelle infidélité“. Je traduis : les bisexuels sont des obsédés sexuels frivoles qui veulent “tout avoir en même temps”.

Enfin, dernier cas de figure ” Votre ex se rend compte qu’il est gay/lesbienne”. Bah alors là, jerecuperemonex.com jette l’éponge. “Vous n’avez quasiment aucune chance”. Quasiment. Non, parce qu’on sait jamais. Il pourrait décider qu’il vous aime MAIS QUE il préfère coucher avec des garçons. On sait pas, tout est possible.

Enfin le texte se finit sur un joyaux de débilité profonde. Votre ex est peut-être tombé amoureux d’une personne en particulier, au delà de son sexe ! Son âme soeur en quelque sorte ! Donc là ça n’a rien à voir avec l’homosexualité, c’est un coup du destin, la fatalité ! Parce que bon, en général dans la vie, on tombe amoureux d’une paire de seins ou d’un penis. Rarement d’une personne en particulier.

Alors oui, je sais que j’ai perdu deux heures de ma vie à m’énerver contre la bêtise crasse de charlatans sans scrupules mais lorsque l’on constate que toute la presse TV et papier s’est fendue de sujets sur ce site nauséeux, on ne peut plus s’étonner de l’accueil que reçoit le mariage pour tous en France.

Vous voulez poster un petit mot sur la page Facebook du site ? C’est par .

 

Lubna

Illustration : “Happy hours”, de Jean Lecointre

 

Lubna

Grande rêveuse devant l'éternel, Lubna aime les livres, les jeux de mots et les nichoirs en forme de ponts. Elle écrit sur l'art, avec un petit a : bd, illustration, photo, peinture sur soie. Twitter : @Lubna_Lubitsch

Plus d'articles

4 Comments

  1. samy says:

    à vomir, pour la peine j’irai voir ni la page fb ni le site, pas leur faire une visite de plus et qu’ils se croient importants!

  2. timide says:

    “(…) j’ai perdu deux heures de ma vie (…)” pense Lubna

    j’écris qu’il n’y a pas de mal à optimiser “le temps perdu” même si c’est en s’énervant.
    on peut même aussi décider que c’est un gain de temps. ;-)

  3. Dr Puck says:

    Révoltant.

  4. Dr Puck says:

    Et agree with timide

Leave a Comment

*