tumblr_lcaqj8ER2e1qe1w4g

Lectures féministes #3 Corps en tous genres

Déconstruire les stéréotypes et dualismes de genre ; un projet plutôt bien en route, depuis déjà quelques décennies. Mais qu’en est-il de la question, plus immédiatement biologique, du sexe ?

Dans Corps en tous genres : la dualité des sexes à l’épreuve de la science, Anne Fausto-Sterling, biologiste, historienne des sciences et féministe, s’attaque à la question du traitement des différences sexuelles et du partage binaire des sexes en médecine et en biologie.

Elle y examine, d’un point de vue féministe et queer, des questions scientifiques et médicales comme l’intersexualité et son « traitement » médical, l’histoire psychiatrique et médiacle de l’homosexualité, la supposée différence entre cerveaux masculins et féminins et les différente stratégies scientifiques que l’on a déployées pour la prouver, le débat autour des hormones sexuelles, et ainsi de suite. Le tout étant basé sur l’idée que la science n’est jamais une discipline pure, objective et désincarnée, mais au contraire toujours déjà positionnée politiquement et socialement, ouverte, mouvante et à construire.

C’est ce qui fait la force et l’actualité de Corps en tous genres : il est plus que jamais nécessaire, en ces temps de débat renouvelé sur la naturalité ou non des orientations sexuelles, des différences de genre, des corps et de leurs expressions sexuées, que les intersexes, transgenres, féministes, militants LGBT et toutes les autres personnes concernées de près ou de loin par ces questions se réapproprient le domaine scientifique et puissent se battre sur le même plan que les spécialistes. Si nous voulons, à l’avenir, une conception plus nuancée et plus riche des sexes, qui ne soit pas organisée selon un partage homme/femme mais plutôt dans un continuum plus fluide, et qui serait une nouvelle façon de combattre sexisme, homophobie, transphobie et leur cortège d’intolérances et de violences, ce sera aussi à nous de la faire. S’intéresser à la science, en parler, appeler à la participation civique dans des enjeux scientifiques comme le fait Fausto-Sterling semble désormais indispensable.

La parution récente de la traduction française de Corps en tous genres (paru en 2000 sous le titre Sexing the Body) aux éditions La Découverte est l’occasion de découvrir enfin cet ouvrage majeur dans le champ des gender studies et des réflexions féministes sur la science. Mais aucune crainte à avoir, vous n’aurez pas besoin d’être en master d’études de genre ou doctorantes en biologie embryonnaire pour aborder ce livre : Fausto-Sterling a voulu écrire un texte abordable pour n’importe qui, auquel s’ajoutent des notes de bas de pages plus spécialisées que l’on peut néanmoins sauter sans aucun problème de compréhension. Il s’adresse donc, sans réserve, à toutes celles et ceux qui veulent s’informer, participer activement au débat et ne pas laisser ces questions aux mains de spécialistes et de médecins. « La biologie, c’est la politique continuée par d’autres moyens ». A méditer…

Kit

Be Sociable, Share!

2 Comments

  1. timide says:

    très intéressant. merci beaucoup anna@barbi(e)turix ! :-)

    je suis vos conseils et je viens de le commander !

  2. Raph says:

    Très instructif et pertinent en ces temps de débat et questionnement !

Leave a Comment

*