mariage

Petit abécédaire du mariage homo dans le monde

Mardi 23 avril, l’Assemblée nationale devrait voter solennellement la loi qui ouvre le mariage aux couples homosexuels. La France sera alors le 14ème pays à franchir le pas, juste derrière l’Uruguay et la Nouvelle-Zélande. Tour d’horizon du mariage homo à l’international et de ses particularités…

 

A comme Amérique latine : Après l’Argentine en 2010, l’Uruguay a adopté le 10 avril dernier le projet de loi sur le « mariage égalitaire » qui ouvre le mariage aux couples de même sexe. Le texte a reçu un large soutien des deux chambres du parlement, au-delà des clivages politiques.

C comme chanson : Le 17 avril dernier, ce n’est pas le brouhaha d’une bagarre qui a retenti dans le Parlement néo-zélandais, mais une  chanson d’amour en maori. Alors que les députés venaient d’adopter la loi qui ouvre le mariage aux homosexuels, le chant, traditionnellement entonné lors des mariages, est parti des tribunes, avant d’être repris par certains parlementaires. Comme quoi les néo-zélandais, ils ont vachement plus la classe que les Français.

D comme Discrétion : Lorsque le Portugal a autorisé le mariage homosexuel en 2010, l’opposition s’est montrée très discrète. Ni les partis de droite ni l’Eglise ne sont montés au créneau alors que, non loin de là, en Espagne, des centaines de milliers de personnes étaient descendues dans la rue en 2005 pour protester avant l’adoption de la loi par le gouvernement socialiste de Zapatero. Les couples homos espagnols, mariés ou non, ont également obtenu l’adoption cette année-là alors qu’elle est toujours refusée aux Portugais.

E comme Exception : En 2006, l’Afrique du Sud devient le premier pays du continent à légaliser le mariage homo. La loi est votée au Parlement avec une large majorité (41 voix contre, sur 271 députés présents). Le pays fait toujours figure d’exception alors que l’homosexualité est  criminalisée dans plusieurs pays d’Afrique. Malgré cette loi, et malgré le fait que la défense des minorités sexuelles soit inscrite dans la constitution sud-africaine, l’homophobie reste très prégnante dans le pays.

J comme Johanna Sigurðardóttir : L’actuelle Premier ministre islandaise, Johanna Sigurðardóttir a été une des premières à en bénéficier lorsque le pays a ouvert le mariage aux homosexuels en juin 2010. Elle est d’ailleurs le premier chef d’Etat à s’être ouvertement déclarée homosexuelle.

L comme Leader : En avril 2001, les Pays-Bas sont devenus le premier état à ouvrir le mariage aux couples homos. L’Eglise protestante néerlandaise permet à ses congrégations de choisir si elles veulent célébrer ou non les mariages homos. Depuis 2007, date du retour des Chrétiens-démocrates au pouvoir, une loi permet aux mairies de ne pas célébrer ces unions si elles ne le souhaitent pas. Mais beaucoup de municipalités, dont celle d’Amsterdam, ont refusé de l’appliquer.

M comme Mille : Depuis leur autorisation en juin 2003, mille mariages homosexuels sont célébrés chaque année en Belgique. Le premier d’entre-eux a eu lieu le 6 juin 2003 dans la province d’Anvers, entre deux lesbiennes en couple depuis 16 ans. Le royaume a ensuite ouvert l’adoption aux couples de même sexe en 2008.

N comme Neutre : En Suède, le mariage est « sexuellement neutre ». Civil et religieux, il est autorisé aux couples de même sexe depuis 2009. La Suède est le premier pays à avoir inclus dans sa législation l’interdiction de refuser le mariage religieux aux gays et lesbiennes. Les pasteurs ont, individuellement, le droit de refuser, mais l’Eglise luthérienne (religion d’état) est dans l’obligation d’en trouver un pour célébrer chaque mariage homosexuel.

En Norvège, le mariage ne repose pas non plus sur une distinction des sexes, depuis qu’il a été modifié et ouvert aux couples homos en 2009.

N comme Nada, Niet, Niente (oui ça fait deux N mais tant pis) : En Europe, onze pays n’ont voté jusqu’alors aucune loi sur le mariage ou l’adoption par et pour les couples homosexuels : L’Italie, la Pologne, Malte, la Grèce, la Bulgarie, la Slovaquie, Chypre, la Suisse et les pays baltes.

O comme Obama : « Pour moi, à titre personnel, il est important de dire que je pense que les couples de mêmes sexes doivent pouvoir se marier. » Avec cette phrase, Barack Obama devient en 2012 le premier Président américain à se déclarer en faveur du mariage homo. 9 Etats américains l’autorisent actuellement : le Massachussetts (depuis 2004), le Connecticut (2008), l’Iowa (2009), le New Hampshire (2009), le Vermont (2009), Washington D.C. (2010), l’Etat de New York (2011), l’Etat de Washington (2012), le Maryland (2012).

P comme Pasteur : Au Danemark, les couples de même sexe peuvent se marier à l’Eglise luthérienne d’Etat. Depuis juin 2012, ils peuvent s’ils le souhaitent être unis religieusement par un pasteur (qui a le droit de refuser), avec bénédiction, cérémonie religieuse et tout et tout. La Danemark a été le premier pays à ouvrir les unions civiles aux homosexuels, en 1989. L’adoption elle, est autorisée depuis 2009. En janvier 2012, l’Eglise luthérienne d’Etat regroupait près de 80 % de la population danoise.

S comme Symbole : Au Royaume-Uni, les homos peuvent s’unir civilement depuis 2005 et ont depuis le droit d’adopter, d’avoir recours à la PMA et même à la GPA. C’est dont essentiellement pour le symbole que les députés britanniques se sont prononcés en février dernier (et en première lecture) pour le projet de loi qui leur ouvre le mariage.

T comme Territoire : Contrairement aux lois belge, néerlandaise et espagnole notamment, la loi canadienne sur le mariage homo, adoptée en 2005, précise qu’un couple n’est pas obligé de vivre effectivement au Canada pour s’y marier.

 

Charlie

One Comment

  1. timide says:

    mais article amusant et instructif. merci lubna/charlie. 8-)

    j’ajoute ma contribution (en tant que “fidèle et bouillonnante” lectrice de barbi(e)turix.com :

    Johanna Sigurðardóttir se prononce (approximativement) sigyeurthardauouttir !!!

    et d’ailleurs, toutes les gonzesses s’appellent nanana dóttir … furieusement filles en islande, hey !
    ;-)

Leave a Comment

*