couv

Incident violent à l’Assemblée Nationale

“On n’a jamais vu ça”

Vers 0h45 ce vendredi, un incident de séance d’une rareté spectaculaire a éclaté dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale.

Peu après le diner, Laure de la Raudière, députée UMP d’Eure-et-Loir revient du rassemblement organisé par la “Manif pour tous” aux Invalides. Elle prend la parole pour exprimer sa consternation face au “déploiement de CRS” contre “des jeunes qui chantaient”. Elle passe ensuite la parole à Marc Le Fur, député UMP, qui revient également de la manifestation et relate les dérives policières dont il dit avoir été témoin (une jeune fille aurait été “trainée par des CRS”).

La réaction d’un fonctionnaire de Justice assis juste derrière Taubira provoque alors un barnum dans la salle. Hervé Mariton le pointe du doigt, imité rapidement par plusieurs collègues. Ces derniers se précipitent en bas de l’hémicycle en criant «Dehors! Dehors!», les poings tendus. Les huissiers s’interposent pour protéger le fonctionnaire. Ça se bouscule, ça crie. Xavier Breton hurle : “Les fonctionnaires doivent rester neutres, c’est pas le lobby LGBT qui gouverne!”

La raison de ce scandale ? L’homme aurait ricané…

Aucune vidéo de cette altercation ne circule, les vidéos de direct AN ayant été coupées, comme à l’accoutumé, pour cause de suspension de séance.

«Rien ne justifie une espèce de descente avec une menace physique comme celle à laquelle on a assisté», a lancé Claude Bartolone. “Si nous qui votons la loi, donnons l’impression de faire la justice nous même (…), il y a quelque chose qui ne fonctionne pas», avant d’ajouter «Nous ne sommes pas dans une cour d’école».

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

*