barbieturix_5-copie

LE BEST OF BBX DE L’ANNEE 2012

Oui on sait, des best’of vous en bouffez à toutes les sauces ces temps ci, nouvelle année oblige. Mais ici on ne parlera ni de Lana Del Rey, ni de la perte du triple A, ni de la percée de Marine Le Pen. Que de l’actualité lesbienne, des choses qui nous on fait vibrer, rire, pleurer, gueuler tout au long de l’année.

 

1. VIRGINIE DESPENTES
Lesbienne de l’année

Qu’est-ce que ça peut faire? Je sais, je comprends, ça gêne l’oppresseur quand deux chiennes oublient le collier, ça gêne pour les maintenir sous le joug de l’hétérosexualité, c’est ennuyeux, on les tient moins bien. “

Ceci est un très court extrait de la longue lettre de Virginie Despentes à Lionel Jospin dans une tribune publiée par le magazine Têtu(e). Au passage, si la fainéante qui est en toi ne l’a pas encore lue, il est encore temps de te rattraper : http://www.tetu.com/actualites/france/virginie-despentes-repond-a-lionel-jospin-et-aux-anti-mariage-pour-tous-22503

On peut reprocher certaines choses à Virginie Despentes; on peut l’acclamer pour d’autres et en particulier pour cette lettre. Si son style d’écriture et son langage offusquent la bourgeoise coincée et le critique littéraire un peu pincé, il reste néanmoins efficace. Son argumentaire est clair, net, précis et exprime un ras-le-bol général, celui d’une discrimination qui persiste à perdurer dans les mentalités, à travers des clichés rétrogrades. Virginie Despentes évoque cette déshumanisation des homosexuel(le)s, cette homophobie sous-jacente et cette mauvaise foi que dissimule le “NON” à l’égalité des droits. En faisant publier sa lettre, Virginie Despentes aurait pu créer un mouvement, celui de personnalités publiques (tout domaines confondus et toutes sexualités confondues) se sentant touchées elles aussi par le problème. On attend toujours. Pour le moment, nous avons Virginie Despentes qui pousse son cri de gueule à sa façon et on en est fières.

 

 

2.LES WET FOR ME A LA MACHINE
février 2012

En février dernier, Barbi(e)turix voyait plus grand et investissait pour la première fois la Machine du moulin rouge ! On était tellement happy qu’on en a fait une petite vidéo ! Enfin, une salle à la hauteur de nos ambitions !! Après le set suave de Xenia et le show de la pétillante Dinky, vous avez pu fêter la victoire d’Hollande au son de la techno tapageuse de Léonie Pernet, puis profiter des live de la déjantée Phoebe Jean, d’ Aera Negrot et des délirants Notic Nastic. La dernière édition vous a offert la talentueuse Chloé et nos chouchous de Planningtorock et on vous prépare encore du très très lourd pour l’année prochaine !

 

 

3.MARCHE DES FIERTÉS 2012
Juin 2012 Gouine comme un camion

Il faisait beau, il faisait chaud, Hollande venait d’être élu, les poum-poum shorts faisaient concurrence aux mini-jupes et les homophobes fermaient encore leur gueule.
Gouine comme un camion avait réussit à collecter assez d’euros pour monter le plus beau char de la Gaypride, on était fières et on hurlait notre bonheur d’êtres toutes réunies et pleines d’espoirs.
Il y avait des ballons rouges (gouines!), des paillettes dorées qui laissent des marques, des lesbiennes blanches, jaunes, rouges, bleues, des gouins, des vieilles avec des cannes, des gamins dans des poussettes, des filles court-vêtues, des piercings aux tétons, des t-shirt gris qu’on a toutes recyclé en pyjama, des slogans qui déchirent, vous, moi…et de la joie.

 

4.LE PROCES DES PUSSY RIOT
octobre 2012

On a rarement connu un battage médiatique aussi retentissant que celui autour du happening Agitprop des Pussy Riot. Ecopant de deux ans de camp pour « hooliganisme et vandalisme motivés par la haine religieuse » les Pussy Riot continueront de clamer haut et fort que leur action n’avait pas de caractère religieux, mais politique. Leur but: dénoncer l’utilisation de l’Eglise orthodoxe par le régime et plus largement, protester contre Vladimir Poutine et les élections frauduleuses en Russie. Erigées en martyres par la communauté internationale, les Pussy Riot auront au moins gagné leur bras de fer contre le pouvoir russse, en parvenant à propager leur message politique à une échelle jamais atteinte par l’opposition auparavant.

 

 

5.LE BAISER DE MARSEILLE
octobre 2012

Elles ne sont mêmes pas lesbiennes, elles sont lycéennes et elles ont pourtant réalisé l’un des plus beau cliché de cette lutte pour l’égalité. Marseille, 22 octobre dernier, le petit oiseau en lycra d’Alliance Vita vient de finir sa performance lorsque deux jeunes filles s’embrassent dans une étreinte empressé, sous les yeux interdits des militants, dynamitant d’un coup d’un seul l’action médiatique des bigots de Boutin.

 

 

6.LA FERMETURE DU TROISIEME LIEU
novembre 2012

L’année 2012 aura été intense politiquement, mais pas seulement. À Paris, les lesbiennes auront assisté à la dernière soirée du bar mythique Le troisième lieu le 20 novembre dernier. Ce bar qui existait depuis environ dix ans a finalement fermé après un redressement judiciaire et un contrôle fiscal. Émues, nous vous en avions parlé ici: http://www.barbieturix.com/2012/10/23/le-troisieme-lieu-est-mort-vive-le-troisieme-lieu.
Mais qu’à cela ne tienne, entre temps, un autre bar lesbien une rue plus loin (rue Saint-Martin) a été repris. Depuis le 6 juillet 2012, l’ancien Unity rebaptisé Mutinerie propose des évènements très divers : un atelier d’auto-défense, un salon littéraire, des groupes de paroles, des ciné clubs, des lectures, des soirées d’hommage ou des soirées caritatives. Le bar associatif et militant transpédégouine vit depuis, des heures de gloire, de beuverie et de débats !

 

 

7.LES INVISIBLES
de Sébastien Lifshitz

Les Invisibles de Sébastien Lifshitz n’est sans doute plus à présenter. http://www.barbieturix.com/2012/11/14/les-invisibles
Et pour cause, ce documentaire beau et émouvant d’une génération discrète et à la fois militante, celles de nos grands-parents ou parents pour certain(e)s, est sorti un peu de façon inespérée sauvant ainsi une année cinématographiquement creuse et hétérocentrée. Plus de 25.000 spectateurs se sont rendus en salle pour écouter ces petits vieux et ces petites vieilles raconter des anecdotes de jeunesses qui, comme le fait remarquer l’un d’entre eux, sont drôles avec du recul mais l’étaient beaucoup moins il y a 40 ans. Le documentaire Les Invisibles n’est pas parfait en tout point, mais a le mérite de tomber à pic dans un contexte politique et associatif mouvementé, celui du mariage pour tous.

 

 

8.LES FEMEN AGGRESSÉES
Novembre 2012

Rappelez-vous, le 18 Novembre dernier, les opposants au projet de loi défilaient en nombre dans les rues de la capitale. A l’appel -notamment- de Frigide Barjot, ils étaient plus de 100000 à avoir fait le déplacement de la France entière. Des militants et plus généralement des citoyens exaspérés par le ton de la manifestation avaient décidé d’aller contre-manifester à l’endroit même où avait lieu le rassemblement des opposants. Parmi eux, figuraient la branche parisienne des FEMEN, le groupe féministe d’origine ukrainienne et la journaliste et essayiste ouvertement lesbienne, Caroline Fourest. Les premières ont été pourchassées sauvagement par des jeunes entourant le cortège, la seconde a été tabassée et rouée de coups à même le sol alors qu’elle était entrain de filmer la manifestation.

 

 

9.MANIFESTATION POUR L’EGALITE
Décembre 2012

Nous étions entre 60000 selon la police, 150000 selon les organisateurs à fouler le pavé de la capitale, la démarche assurée, le regard confiant. De Bastille au Luxembourg, nous avons joui avec panache derrière le char Oui Oui Oui. OUI au mariage, OUI à l’adoption, OUI à la PMA. Tous ensemble, avec rage et détermination, nous avons donné de la voix pour l’Egalité, pour que cessent l’homophobie et la haine de ceux qui continuent à nous refuser nos droits.
Le 16 Décembre, nous avons écrit une page d’Histoire. Pour la tourner, il nous faudra être encore plus nombreux le 27 Janvier prochain. Pour rappel, le projet de loi sera débattu à l’assemblée nationale deux jours après…

 

 

10.LE MARIAGE GAY LEGALISÉ EN URUGUAY
décembre 2012

Alors que les discussions vont bon train au Royaume-Uni, l’Uruguay s’apprête à devenir le troisième Etat d’Amérique latine après Mexico en 2009 et l’Argentine en 2010 à légaliser à le mariage pour les couples de même sexe. Le 13 Décembre dernier, le projet de loi a été adoptée par une large majorité à la chambre des députés (81 pour sur 87 députés). Les 200 militants présents sur place ont accueilli l’issue du débat avec soulagement. L’approbation du Sénat uruguayen mettra un point d’orgue à six ans de progression en faveur des droits LGBT dans un pays où l’union civile, l’adoption, le changement libre d’état civil pour les trans’ sont déjà d’usage. La France pionnière en matière de libertés individuelle, avez-vous dits ?!

 

One Comment

  1. timide says:

    l’article m’apparaît un peu comme fourre-tout mais l’idée semble de bonne volonté quand même ne serait ce que pour cette “chienne de visibilité” !

Leave a Comment

*