LES+INVISIBLES+2012

LES INVISIBLES

 

Alors que le nouveau documentaire de Sébastien Lifshitz sort en salle le 28 novembre. Après “Wild side”, plongée tortueuse dans la relation triangulaire entre un jeune maghrébin, un émigré russe et une transsexuelle, puis “Plein sud”, virage accéléré sur une jeunesse désabusée, Sébastien Lifshitz revient au documentaire et signe avec “Les invisibles” un film poignant sur ces oubliés de l’histoire, les homosexuels de l’après-guerre.

Nés dans l’entre-deux-guerres, ils ont vécus à l’époque où l’homosexualité comptait encore parmi les maladies psychiatriques. Mais ils ont fait le choix de s’assumer, de vivre leur amour “contre-nature”. Une série d’entretiens et une recherche documentaire abondante illustrent le combat de la génération invisible. Un hommage en forme de célébration. Célébration de la fierté, de l’amour, de la résistance à l’ordre établi.

nb: le film a obtenu le César 2013 du documentaire
 
 

Lubna

 

2 Comments

  1. timide says:

    bravo pour vos fières avancées et l’expression de vos désirs de reconnaissance.

    c’est bien dans les esprits de gratuité et de liberté de conscience que cette forme de solidarité humaine est effective et permet de découvrir la vérité qui anime et s’anime dans vos identités !

    :-)

  2. timide says:

    d’ailleurs, à l’occasion d’une réunion l b t (à ma connaissance, ‘y avait pas de g dans la salle) autour de la vie d’Adèle à la dernière édition de cineffable, on a eu le plaisir d’apprécier “la belle et haute voix” de l’une des protagonistes du césar 2013 genre documentaire !!!

Leave a Comment

*