article

Debout la République !

Ceci n’est pas une énième tribune pour défendre l’égalité des droits. Il est surprenant qu’on doive toujours le faire. Ceci n’est pas non plus une tribune pour fustiger un projet de loi amputé, les associations « homoparentales » s’insurgent suffisamment. Ceci est une réaction citoyenne d’une militante excédée par la haine, sidérée par le crédit accordé à des thèses d’un autre temps.

Aujourd’hui, à bien des égards, nous vivons un tournant majeur dans nos luttes. Ce projet de loi bien qu’imparfait laisse entrevoir une république qui consacre un mariage, le même, pour tous. Il laisse entrevoir une République qui face au conservatisme d’un pan de ses citoyens répond par l’Égalité.

Quelle peine de constater qu’au pays des droits de l’Homme, qu’au pays où Liberté, Égalité, Fraternité  sont censées régir la vie des citoyens, on soit toujours à la traîne sur ces questions. Quelle peine de se dire qu’il a fallu attendre l’avènement d’un gouvernement « favorable » pour qu’on les pose enfin, qu’une issue différente nous aurait conduits à un bras de fer renouvelable tous les cinq ans. Et dire que la France veut porter une résolution pour la dépénalisation internationale de l’homosexualité alors qu’elle peine encore à se débarrasser de ses propres démons.

Ses démons ont choisi la haine en arme et le lycra en armure. Ils ont choisi de cristalliser leur vision du monde sur des schémas dont on ne distingue plus les traits à force d’usure. Ils rêvent d’un idéal qu’ils sont les seuls à porter et oublient souvent qu’un mariage sur deux se solde sur un divorce, que plus d’un enfant sur deux naît hors mariage. Ils oublient souvent que ces politiques qui vantent le mariage comme une institution majeure consacrant l’union entre un homme et une femme sont les premiers à construire des schémas qui n’ont rien de « stable », des familles scindées en 10 morceaux qu’ils recollent avec peine à Noël.

Le ton est racoleur. Difficile de ne pas railler une chorégraphie d’un oisillon en lycra se pavanant entre des papas et des mamans sur Queen. L’image est belle. Elle choque mais elle impacte.

Pour la première fois depuis des années, la courbe s’est inversée : selon un sondage BVA pour Le parisien datant de début Novembre, les français ne sont « plus » que 58% à être favorable au mariage pour tous alors qu’il étaient 63% l’année dernière.

Ne les laissons pas gagner du terrain. Ne les laissons pas remporter la bataille de l’opinion. Unissons-nous dans un mouvement citoyen le plus large possible, un mouvement qui au-delà de notre communauté englobe toutes celles et ceux qui croient en l’Égalité comme garante de notre vivre-ensemble, toutes celles et tous ceux qui croient qu’il est temps de mettre fin à une discrimination qui n’a que trop duré.

Les Samedi 17 et Dimanche 18, ils viendront en cars entiers, déterminés et fiers. Et nous ?

Notre ferveur gronde. Nos droits sont à conquérir. La bataille sera celle de la mobilisation citoyenne. Ne cédons pas à la haine et à la violence de celles et ceux qui continuent à nous refuser nos droits.

>>Le JEUDI 15 Novembre à 19h sur le parvis de l’hôtel de ville pour un Kiss-in citoyen. Au coup de sifflet, tout le monde s’embrasse, alors soyez ponctuels!

lien de l’évenement: http://www.facebook.com/events/379254685484737/?fref=ts

>>Le DIMANCHE 18 Novembre à 15h30, Le Caélif, le GLUP, le MAG jeunes LGBT, Barbieturix…vous donnent rendez-vous place Saint-Michel pour un rassemblement dans le respect, la dignité, la laïcité, dans toutes ces valeurs qui ne sont pas les leurs.

Lien de l’événement : http://www.facebook.com/events/515926268417850/

NB : Inscrivez-vous, partagez, partagez et repartagez !

Rania
Be Sociable, Share!

Leave a Comment

*