formica

Formidable FORMICaméra : cabaret excentrique sous chapiteau électrique

Vendredi 14 septembre, le collectif Travlator$ vous propose de prolonger la fin de l’été à l’occasion de la soirée la plus décalée mais aussi la plus « surnaquerellement » bleue de la rentrée. Entre cirque, cabaret et bonhommes bleus, Barbi(e)turix vous dit tout, ou presque.

« Aristocrates en transe » dans la foule, « ouvreuses gothic-lolitrash » à la porte, « cocktail makeuses des rues de Rochefort » derrière le bar ou encore « trapéziste voltigeuse des sommets » dans les airs, il fait bleu, il fait chaud, il fait cirque et performance, vous êtes bien à la FORMICaméra et la nuit cabaret excentrique vient juste de commencer sous le chapiteau du Cirque Électrique.

Après deux premières soirées à succès, FORMICastle et FORMICalifornia, le collectif Travlator$ quitte les murs du Floors de Barbès pour investir le temps d’une troisième soirée baptisée FORMICaméra, les toiles du Cirque Électrique, un espace « beaucoup plus grand aux possibilités démultipliées ». Les Travlator$ sont nées en décembre 2011, de performances qui devaient être données sur d’immenses escalators plats (travelators donc) pour l’ouverture d’un centre commercial à Sarcelles. « C’était surtout », comme nous l’explique une des membres et fondatrices, Dora-Diamant, « l’occasion de se rassembler entre copines parce qu’on avait envie d’exister en temps que groupe pour créer (performances, évènements, vidéos, etc) ». Depuis et à l’image d’une de leurs mères, Rumi Missabu, membre des Cockettes de Los Angeles en 1971,  Clara Pacotra$h, E$moul, Tabatra$h, LNADSL et Dora-Diamant (et parfois d’autres), artistes jusqu’au bout du cheveu, n’ont cessé de créer, en couleurs, performances extravagantes et bizarreries lunaires et burlesques à souhait.

Après une nuit à l’ambiance médiévale/Disney/princesse et une autre sous le signe de Notorious Big, du coucher de soleil de LA et de drag-queens en maillot de bain, la FORMICaméra a vu le jour. «  Le nom de la soirée nous est venu quand on a trouvé le lieu ; on a ensuite passé plusieurs jours à trouver tous les jeux de mots existants. Formica… Il y en a vraiment plusieurs milliers et donc beaucoup de soirées en perspective » nous confie Dora.

Au programme donc, un spectacle magique aux performances multiples et incroyables : danse, musique, cirque hybride mais aussi vidéo ! « La nuit formidable de la FormiCaméra est entièrement captée sur vidéo et fait partie d’un projet plus large de film documentaire fictionné : une real tv chorégraphiée de 4 jours dans le quotidien de trois Hommes bleus » nous éclaire-t-elle.

Pour cette troisième édition, les Travlator$ invitent également les potes : Tarzana, Gabo del Toro, Nizar, Sofia Senna, Laurence Colere, Yann Morrison, Lila Hoolahoop, ou encore Andy Bradin, mais aussi et surtout l’ « électrominimalzouk » du groupe londonien Black Mask. Après le spectacle, le public se confondra aux performeurs pour une danse folle folle folle, bleue et électrique jusqu’à 2h du matin.

 

 

C’est donc au Cirque Électrique métro Porte des Lilas à 21h. L’entrée se jouera au dé (sinon c’est moins drôle) : à un dé pour les créatures bleues bénéficiant du tarif réduit (entre 1 et 6 euros), et à deux dés pour les plus malchanceux du tarif plein (entre 2 et 12 euros). Vous êtes nombreux à vous être inscrits sur l’événement Facebook alors un conseil, n’arrivez pas trop tard.

 

Adeline

Be Sociable, Share!

One Comment

  1. Bill says:

    DURAND Jacques dit :Je vais ve9rifier si effectivement tu y vas bien 2 fois par jour !!!!!!!!!!bon couarge et merci pour les futurs de9gustateurs jacques

Leave a Comment

*