OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Prière d’été

J’aimerais aujourd’hui prier avec vous tous, avec vous catholiques ou protestants, musulmans, juifs ou athées, mais surtout avec vous, frères chrétiens qui avez prié contre nous le 15 août dernier. Avec vous aussi Franck Margain, auteur d’une tribune dans Le Monde du 17 août intitulée “Non au marché de l’enfant que crée le mariage gay.” Vice-président du Parti chrétien-démocrate, vous vous êtes fendu d’une introduction d’une grande force : “En voulant satisfaire les demandes de quelques milliers de “couples” de même sexe, nous saccagerions la dignité de l’être humain ?” Je ne copierai pas toute votre prose ici, ceci est une prière, ni réponse ni délation.

Je prie pour l’acceptation et la tolérance. Je prie pour une démocratie où tous ont les mêmes droits. La question n’est pas l’amour, Monsieur Margain, Cardinal André Vingt-trois, mais l’égalité, la liberté.

Je prie tout comme vous pour des familles saines et heureuses, contre le commerce de sperme et d’enfants qui malheureusement existe depuis bien longtemps avant que le mariage homosexuel ne fasse débat, et de manière totalement indépendante.

Je prie pour nos enfants, les vôtres comme les miens, pour qu’ils puissent se connaître et s’aimer, sous l’égide d’un même Dieu ou de plusieurs, Jésus ou Madonna.

Nous avons les mêmes sujets de prière, nous voulons les mêmes choses. Peut-être pourriez-vous cesser de vous sentir par nous menacés, pour ainsi ne plus être vous-même pour nous une menace. Pour ceci, surtout, je prie.

Je prie pour que la peur disparaisse. Et je voudrais que nos prières se rejoignent.

 

Alice

One Comment

  1. timide says:

    il suffit de remplacer tous les noms sérieux mentionnés ci-dessus par ceux des soeurs de la perpèt’ à paris et tout de suite, c’est plus respirable.

Leave a Comment

*