cdf

Le choeur des femmes – un roman dont on avait besoin.

Jean, en dernière année d’internat doit passer 6 mois dans une unité dont elle n’a que faire: celle de médecine gynécologique. Meilleure de sa promo au caractère indomptable, prévoyant de faire carrière en chirurgie, elle est bien décidée à expédier ces quelques semaines vite fait bien fait. Après tout, que pourraient bien lui apprendre 6 mois à côtoyer des bonnes femmes, puisqu’elle-même en est une? Et puis c’est sans compter le Dr Karma, médecin chef (et d’ailleurs unique médecin) de l’unité en question, sur qui tout le monde y est allé de son petit commentaire… Réputation qui n’est plus à faire: séducteur, emmerdeur, insondable. Un choc s’annonce. Un choc délectable, touchant, drôle et mordant, qui réserve des belles surprises.

Au delà de la rencontre entre deux personnages (attachants, il faut bien le dire) qui apprennent à s’entendre au fur et à mesure qu’ils se découvrent, ce roman est une véritable mine d’humanité. Construit sur un principe de points de vue multiples, on passe d’un côté du miroir à l’autre (patient/médecin), découvrant les histoires de chacune de ces femmes qui viennent consulter, en comprenant bien une chose: chaque cas est unique, et ne demande pas à être jugé. La contraception pure et dure mise à part, (sur laquelle on se rend compte qu’on est finalement pas très bien informée), c’est plein de questions qui nous sont amenées en douceur, par rapport à notre corps de femme, mais également sur l’identité sexuée, l’individualité et le respect de chacun/e, dans un style simple et bien rythmé qui capte la curiosité du début à la fin.

Épinglant au passage les stratégies d’avides laboratoires pharmaceutiques, ainsi qu’une certaine catégorie de praticiens qui exercent pour la Gloire en oubliant parfois qu’ils ont à faire à des êtres humains, Martin Winckler sait de quoi il parle, puisqu’il a été lui-même médecin. Généraliste de formation et très critique sur l’enseignement de la médecine en France, il a travaillé pendant de nombreuses années dans un centre de planification familiale, et écrit plusieurs livres sur la contraception, avant de partir au Canada en 2009, où il n’exerce pas mais continue son action, comme en témoigne ce roman, ou le site sur la contraception mis en place par l’INPES (www.choisirsacontraception.fr), à la rédaction duquel Martin a largement contribué.

Et si tu n’es pas trop branchée lecture au coin du feu avec une tisane mais que cet article a soulevé ta curiosité, tu peux aussi aller faire un tour sur le site personnel de Martin Winckler – visuellement pas très sexy, mais follement intéressant: www.martinwinckler.com

Gail

Gail

Bricoleuse de mots et de carton pâte au service de la poésie et de la météo. Dancing queen chez BBX depuis 2008.

Plus d'articles

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

*