jeffrey-campbell-lita-pewter-glitter-version-11102010-41

je la ramÈne/ j’ouvre ma gueule : FAUT – IL TUER LES BLOGUEUSES MODE?

Cela fait bientôt trois ans qu’elles pourrissent l’interweb à coup de “bons plans shopping”, de “tutos coiffure ” et de conseils bidons pour acheter le bon mascara qui fera de toi une bonnasse (ou une princesse, c’est selon).

Elles aiment le thé, les cupcakes et Alice au pays des merveilles. Elles dépensent l’équivalent de douze RSA en une semaine sur ASOS, paradent en chaussures pailletées de 15 cm et te font croire que l’enjeu de l’existence, c’est de trouver le sac de tes rêves sur Etsy. Elles sont invitées à (presque) tous les défilés, souillent les pages street-style des magazines et nous matraquent de billets sponsorisés pour des grandes marques de cosmétiques. Ce sont les Blogueuses mode.

Je dois avouer que l’engouement que génère ces pseudos IT GIRLS du web me laisse perplexe. Quand je vois la complaisance avec laquelle elles appréhendent la société de consommation et l’ignorance qui semble régner en matière de féminisme dans leur petits cerveaux de jouvencelles, je me demande si elles n’ont pas sniffé un peu trop de vernis nacré. Allez faire un tour sur leurs blogs: Pose aguicheuse ou moue boudeuse, femme fatale ou baby roll, univers rose bonbon peuplé de macarons mignons et de petits chatons…ou boudoir façon maison close, elles ne s’épargnent aucun clichés. Et sérieusement, je me demande un truc. Comment le fait de valoriser les stéréotypes les plus rabaissants peut-il les rendre aussi populaires?

Qu’est-ce qui, chez ces nanas rompues au règles de l’hyper-consumérisme, anti-DIY, profondément conformistes peut bien séduire la lectrice lambda? Ou est la créativité? La transgression? L’humour? Nul part: c’est fade, c’est tristounet, c’est aussi insignifiant qu’un magazine féminin du dimanche (en fait non, dans ce dernier au moins, y a des mots-croisés).

Alors pourquoi une telle fascination? Qu’est-ce qui te pousse à encombrer ton flux RSS de leurs posts indigestes? Il me semble (attention je me lance dans l’analyse socio-économique de fou la) que la jeune fille constitue la figure souveraine de notre société. C’est en quelque sorte le “consommateur-modèle”, à la fois belle, jeune et “dans le vent”. Elle achète ce qu’il faut, quand il faut et sait le mettre en valeur. C’est une publicité ambulante pour elle-même…et donc pour les marques qu’elle porte. Et oui, la blogueuse, c’est un peu la cheerleader des jeunes filles, l’incarnation absolue, le modèle suprême, la quintessence de la “jeune-fillitude”. Son seul atout, mais pas des moindres: elle possède. Le charme, la jeunesse et les biens matériels. C’est un peu une déesse des temps modernes, détentrice du pouvoir sacré, le pouvoir d’achat (élan lyrique, quand tu nous tiens).

Alors oui, tu l’a détestes cette nana qui semble avoir du blush naturel sur les joues, qui dépense une thune folle pour des fringues qu’elle mettra deux fois dans sa life, qui semble passer ses journées (non mais sérieux, elles sont toutes entretenues ou quoi?) devant son ordi à chercher “la pièce qu’il manque à mon dressing :) ”. Mais tu l’aimes aussi un peu.

Parce qu’elle te vend du rêve et qu’elle le vaut bien, cette pute.

Lubna

Lubna

Grande rêveuse devant l'éternel, Lubna aime les livres, les jeux de mots et les nichoirs en forme de ponts. Elle écrit sur l'art, avec un petit a : bd, illustration, photo, peinture sur soie. Twitter : @Lubna_Lubitsch

Plus d'articles

Be Sociable, Share!

9 Comments

  1. W. says:

    Les mots croisés du dimanche, c’est la vie.

  2. hanna says:

    Oh des idées ! de l’engagement! ça fait plaisir
    je conseille : http://odieuxconnard.files.wordpress.com/2011/10/algorithme-poufe.jpg

  3. david says:

    j’adore merci ca fait du bien :)

    et qui sont maintenant pleinement utilisées dans les campagnes (web)marketing des marques

  4. Waouuuh enfin quelqu’un qui dit les choses honnètement. Je vois qu’elle genre de blog tu vises lorsque tu parles des fringues à 1500$ ( j’exagère of course ) etc. J’aime partager des idées et des images sur mon blog mais j’en ai marre de voir le blog d’Alix ou de Betty par exemple, qui ont à peine 25ans et qui ont l’air blindé tel Anna Wintour entre autre … Par contre les blogueuses STAR sont une maigre partie du monde du blog mais il ne faut pas généraliser.

    LaBise à toi

  5. Lou says:

    Ton article est parfait. Je n’étais pas mécontente de ce que j’ai moi-même écrit (sur mon tumblr, encore timide) mais je me suis aperçue que je n’étais pas la seule (heureusement d’ailleurs) à penser tout ça. Tout ce que tu as dit est vrai, et bien dit surtout. Si seulement ça pouvait vraiment faire réagir… En tout cas, bravo & merci !

  6. Ana says:

    Il faut surtout que ces filles et les gens en général arrêtent de penser que ‘bloggeuse mode’ c’est un métier. C’est tout sauf ça et ça dégoute de voir que ce genre de filles ne font rien, aucunes études, aucuns entretien d’embauche, et pourtant sont payées comme des cadre sup. C’est bien d’avoir une passion, peu importe laquelle au finale, mais arrêtez donc de nous prendre pour des connes et allez bosser deux minutes ! Non mais allo quoi !

  7. Qsine.pw says:

    I think this is one of the most significant information forr me.
    And i am glad reading youur article. Butt wanna remark on few general things, The
    site sstyle is ideal, the articles is really excellent : D.
    Good job, cheers

  8. Leio says:

    Très bon article qui fait du bien !
    C’est juste un peu dommage le “cette pute” à la fin de l’article.
    Ça donne un côté légèrement haineux qui décrédibilise une belle analyse, mais surtout, c’est insultant. Pour les putes.

Leave a Comment

*